Le Pitch 

[Dodo] nm. Animal tragicomique qui ne peut vivre sans sa moitié.

Si vous croyez toujours que le coup de boule de Zidane c’était hier ;

si vous allez plus souvent chez votre belle-mère que chez votre meilleur ami ;

si vous avez désormais changé plus de couches que vous n’avez ouvert de bières ; Alors vous êtes UN DODO. 

 Vous êtes en couple, vous êtes papa et vous êtes VIEUX.

Comme Pierre. Marié, deux enfants.

Mais ce n’est pas grave …

Sauf pour Pierre.

Qui a très envie de sortir. Nathalie, moins …

Mais on n’est pas obligé d’être d’accord sur tout, si ?

Aimer c’est durer, mais parfois c’est dur.




 L'équipe

Jeu

Mise en Scène

Texte et jeu

Ivan Gouillon

Gaëlle Le Roy

Grégory Gardon

Le Mot de l'Auteur

« C’est quoi « Le réveil du Dodo » ? C’est un accident de la vie. Et si un matin on se réveillait en se disant : « Tiens, ma femme n’est plus là… ». Est ce que la « routine » ce n’est pas oublier que l’autre peut partir un jour ?  C’est peut être quand nous oublions d’avoir peur, que nous oublions d’aimer. L’histoire de Pierre et Nathalie c’est l’histoire de n’importe quel couple qui se pose des questions à un moment de leur relation. Comment passons-nous du statut de « célibataire » à « en couple » à « vieux couple » ? Il faut bien l’avouer l’image du couple de quarantenaires avec enfants est souvent pas trop glamour, ni sexy ; elle est juste flippante !

Je voulais écrire un plaidoyer pour le couple. Parce que ce qui est difficile aujourd’hui ce n’est pas de séduire 500 ou 1000 personnes comme Casanova mais c’est de rester ensemble. Parce que non seulement les tentations sont partout mais en plus la société change et distille l’idée que nous serions mieux tout seul. Bref, j’avais envie d’une comédie qui sauve le couple. 

Comme si nous étions capables à notre époque de faire en sorte que malgré tout Adam et Eve reste ensemble. Je suis comédie et cela me permet de parler de nous, de vous, de moi. Si je n’étais pas comédie je serais drame sans doute, c’est juste une question de point de vue. »

 


Les intentions de mise en scène

 

« Lorsque Gregory Gardon m’a proposé de prendre en charge la mise en scène de son texte : « Le réveil du dodo ». C’est avec un immense plaisir et le paquetage d’improvisateur qui m’accompagne depuis plus de vingt ans que j’ai décidé d’aborder ce texte où il est question de quarantenaires un peu égocentrés, d’amour en hibernation, de copains et de parents, d’envies, de vie … Où il est surtout question pour deux acteurs (Gaëlle Le Roy et Gregory Gardon) d’interpréter une douzaine de personnages.

Nous savions dès le départ que les personnages de Nat et Pierre seraient les principaux pivots de l’histoire, il s’est donc agit pour Gaëlle et Gregory de développer les moyens les plus lisibles, les plus ludiques et les plus efficaces pour incarner parfois jusqu’à cinq personnages distincts sur une même scène.

Nous n’avons, pour ce faire, pas hésité à emprunter au travail de Fréderic Poty, Alex Métayer, ou encore Philippe Caubère et à user des techniques qu’offre la luxuriante palette de l’improvisation théâtrale. Le travail consciencieux, la patience et le talent des comédiens ont fait le reste… »

Service simple et gratuit

Je crée mon site web